Belonging Hinterland





Du 19 au 31 mars

Facilité par Nesreen Galal

Lieu: Ada X, 4001 Rue Berri Suite 201

Artistes:

Aaliyah Crawford | To Make this House a Home
Gemma Stevens | Symbiosis
Alexa Rieb | Complex instability of a simple tool
Chris M Forest | Montana Road Wreck
Lea Taillefer | When I Look at Myself Looking at You




Qu’est-ce que le chez-soi? Dans la culture populaire et chez la culture occidentale, le «chez-soi» est toujours associé avec un immeuble résidentiel qui inclut un toit en forme d’un 'A', sans sens d’attachement. Il est toujours présenté comme un produit du capitalisme sans l’attachement émotionnel. Par contre, tandis qu’une maison peut être «chez-soi», le chez-soi n’est pas toujours lié à une maison.

«Home», en vieil englais, fait référence à un endroit où plusieurs «âmes» sont réunies. C’est plutôt un sentiment d’appartenance que l’essence dénuée d’un état physique. Il y a toujours de l’essence chez-soi.

Le sentiment d’appartenance peut être une maison, un endroit en particulier, un espace sacré, un état de rêve, un sentiment, un sens de protection, un manœuvre, une famille, une communauté, un mémoire, une religion, un objet, une interaction, ou une introspection. Ça peut aussi être un hinterland; un endroit qui existe au-delà de ce qui est visible ou connu. Cette exposition réunit des œuvres multimédia à travers des médias tels que la sculpture, les textiles, l’installation, la gravure, les vidéos et la photographie afin d’explorer l’identité, l’écologie, la psychologie, la mémoire collective, l’orientation et l’esprit. Les artistes re-contextualisent le concept de l’appartenance dans une notion expérimentale d’affrontation abstraite, exprimant leur inter relation avec l’espace, la localisation, la nature, le temps, la culture et le soi.

Appartenir c’est être chez-soi.